Rechercher sur le site PSI.expert

mercredi, 04 novembre 2020 06:21

Ana et Sonia - Come On Speak Up

Rate this item
(1 Vote)

ComeOnSpeakUp en 10 questions

Sonia Racouchot et Ana Maselli, vous êtes à l’initiative de l’association briarde ComeOnSpeakUp. Comment présentez-vous votre activité en quelques mots ? 

Nous sommes une association d’ateliers de langues étrangères qui propose des cours pour enfants et adultes. AnaSonia

 

 

 

 

 

Toutes deux formatrices en langues, vous vous êtes rencontrées il y a un an à peine à l’e-lab de Coulommiers. Comment expliquez-vous que votre activité ait pris si rapidement de l’ampleur ? 

Précisément, nous nous sommes rencontrées lors d’une formation en anglais et peu à peu, nous avons réalisé que nous avions un projet commun qui était celui d’ouvrir une association. Nous avons uni nos forces, organisé des ateliers découvertes dans les bureaux du e-lab où était Ana et voyant l’engouement des clients, avons décidé de chercher nos propres locaux et de créer notre association. 

Vous proposez localement des cours de langue pour tous les âges, à partir de 4 ans. En général, vos élèves sont-ils plutôt dans une recherche « professionnelle » (réussite scolaire, compétence professionnelle) ou personnelle (voyage, développement individuel) ?

Pour l’anglais, nous démarrons à partir de 4 ans les cours, pour les autres langues étrangères c’est à partir de 7 ans. 

Pour les adultes, la demande est plutôt personnelle pour voyager et développer la communication orale. 

Mais, cette année, nous souhaitons toucher également une clientèle professionnelle 

Vous proposez actuellement des cours d’anglais et d’espagnol mais souhaitez étendre encore votre catalogue. Pensez-vous pouvoir proposer de nouvelles langues à la rentrée prochaine ?  

Nous proposons désormais le portugais et le chinois pour enfants et adultes, sur place mais aussi à distance. Nous envisageons l’intégration d’autres langues étrangères telles que l’italien , le russe et l’allemand très prochainement.  

Vos cours s’adressent notamment aux professionnels, aux entreprises et aux administrations. Le lancement récent de l’application CPF, en facilitant pour tous les actifs l’accès à la formation continue, a-t-il eu un impact sur votre activité ?  

Énormément ! Cela nous a permis de toucher une plus grande clientèle, de developer et de pérenniser notre activité malgré le contexte de crise sanitaire. 

Dommage que les salariés du public ne puissent pas encore utiliser leur compteur CPF à leur guise comme les salariés du privé ou les chefs d’entreprise.  

Vous ne pratiquez pas un enseignement vertical, à l’ancienne, mais appliquez des méthodes modernes et interactives. Vous proposez en outre des formats d’apprentissage très variés (stages, ateliers, cours individuels, etc.). Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vos orientations pédagogiques ? 

Oui tout à fait, l’enseignement est basé sur la communication et l’échange. Le but étant de pouvoir se mettre rapidement en situation, de faire des dialogues et des jeux de rôles pour s’entraîner à l’écrit puis à l’oral. Pendant l’atelier, nous faisons toujours des rappels de grammaire qui sont indispensables et apprenons du nouveau vocabulaire. Puis par exemple, nous écoutons des dialogues et mettons en application les connaissances acquises ; le but étant de développer toutes les compétences à la fois, compréhension orale, écrite et auditive, dans une ambiance studieuse et détendue à la fois.  

Vous proposez des événements tout au long de l’année pour découvrir les différents aspects des cultures étrangères (gastronomie, arts et littérature). Est-ce parce que vous pensez que l’approche culturelle vient en soutien de l’apprentissage linguistique ou bien considérez-vous que l’apprentissage linguistique est d’abord un moyen de s’ouvrir sur le monde ? 

L’apprentissage linguistique est un peu les deux à la fois, car apprendre une ou plusieurs langues étrangères, c’est se donner la possibilité de voyager ou de travailler à l’étranger en toute sérénité. C’est aussi ouvrir son esprit aux différentes cultures et traditions, façon de penser et coutumes. C’est développer sa tolérance, comprendre le passé d’un pays, comparer avec le sien. On ne peut pas se limiter juste à l’apprentissage purement technique d’une langue. C’est aussi en ce sens que sont proposées nos formations. 

Vous avez choisi la forme associative et préconisez les ateliers inter-associations. Est-ce cette approche commune de mutualisation des énergies et des compétences qui vous a incité à rejoindre le réseau PSI.expert ?

Nous souhaitons mutualiser nos savoir-faire avec d’autres associations comme par exemple le handball avec qui nous ferons bientôt un partenariat d’animation commune « Handball in English ! » Encore une fois, nous souhaitons ouvrir le champ des possibles aux enfants, leurs esprits et leur montrer qu’ils peuvent réussir dans d’autres domaines où ils se sentiraient, a priori, moins à l’aise. 

L’idée d’intégrer un collectif de différents entrepreneurs au sein du réseau PSI.expert nous a rapidement séduit. Nous avons une façon de penser et de travailler similaire, l’entraide et la solidarité sont des valeurs très importantes pour nous, et cela nous a été prouvé aussi pendant le confinement par Psi.expert.  

Que vous a apporté l’adhésion à ce réseau ? Le recommanderiez-vous à d’autres personnes et/ou entreprises et pourquoi ? 

Je le recommande sans cesse ! Cette adhésion nous a apporté l’expertise de la certification Qualiopi, bien sûr, mais aussi beaucoup d’informations très importantes concernant le domaine de la formation professionnelle. Sans oublier un soutien moral et positif pendant le confinement. C’était très rassurant de pouvoir se soutenir les uns les autres et puiser de l’énergie dans la motivation des membres et gérants de PSI.expert. 

Et enfin, nous bénéficions également de formations qui permettront de développer notre association et d’atteindre nos objectifs d’accroissement. Avoir quelqu’un qui nous soutient et qui a de l’expérience à transmettre et enseigner, ça n’a pas de prix 

Pour finir, comment complèteriez-vous chacune ce petit portrait chinois ?

Les réponses de Sonia  : 

  • Si j’étais un animal, je serais… un félin 
  • Si j’étais un plat, je serais… coloré et épicé
  • Si j’étais un lieu, je serais… les temples d’Angkor 
  • Si j’étais un livre, je serais… un guide de voyage 
  • Si j’étais un vêtement, je serais… une serviette de plage ?
  • Si j’étais une personnalité, je serais… Rosa Parks 

Les réponses d’Ana : 

  • Si j’étais un animal, je serais… un cheval
  • Si j’étais un plat, je serais…  une pizza 
  • Si j’étais un lieu, je serais…  Les falaises irlandaises
  • Si j’étais un livre, je serais… Les Piliers de la Terre, un roman médiéval
  • Si j’étais un vêtement, je serais… un T-shirt à paillettes ?
  • Si j’étais une personnalité, je serais… Angela Merkel
Read 767 times Last modified on mercredi, 04 novembre 2020 06:48
More in this category: « Damien PERRUCHOT - Qualiwork
Login to post comments

Delpicom Logo80

PSI.expert est une marque du Groupe Delpicom. Delpicom est le partenaire de votre développement depuis 2000. La qualité est le pilier de toutes nos prestations.

Delpicom est une entreprise certifiée :

  • ISO 9001 : Animation de réseau de Prestataires de Services intellectuels et réalisation de prestations de formations
  • Qualiopi : La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'actions suivante : actions de formation.

Logo Qualiopi

Nos coordonnées

Paris

70, rue Mademoiselle
75015 Paris

Tél : 01 47 34 27 22
Fax : 01 43 06 05 61

Nantes

1, rue du Guesclin
44000 Nantes

Tél : 02 40 99 00 29
Fax : 01 43 06 05 61

Un message ?